• Le Cancer

• Le Cancer est un signe d’eau, cardinal, dont la planète maîtresse est la Lune. C’est le Quatrième signe du zodiaque qui oppose le Capricorne…

(22 Juin-21 Juillet)z4_over


Morphologie : Le Cancer est un signe dirigé par la planète Lune. Celle-ci donne des rondeurs, autant sur le corps de ces natifs que sur leur visage. La taille est moyenne, la personne est enrobée, les formes sont arrondies et dilatées. Le visage est très rond (comme la Lune), les pommettes et les joues sont développées. Le corps et le visage ont une musculature plutôt atone, peu encline à l’effort. L’attitude est rêveuse, les yeux sont dirigés vers le ciel, recherchant l’inspiration. L’allure générale est calme, nonchalante et enfantine, le regard n’est ni agressif, ni attentif, il est toujours ailleurs ou absent, à la recherche de son imagination galopante. Le rêve l’emport sur la réalité et le Cancer peut paraître totalement absent même entouré d’une assistance.

Attributs : Le Cancer est le signe le plus rêveur et enfantin de tout le zodiaque. Il est le premier signe du deuxième quart du zodiaque. On le compare au nourrisson, à l’enfant qui n’est bien que dans les bras de sa maman. Le Cancer est ainsi dirigé par son émotivité. Il est très fragile, hypersensible, naïf, cherchant à être « dorloté et chouchouté ». Il a besoin d’être protégé, d’être rassuré. Son imagination est débordante, il ressemble à l’enfant qui rêve tout éveillé, qui rêve sa vie avant de pouvoir vivre son rêve. Il est ainsi artiste, surtout poète, car la poésie ne demande que peu de concrétisation matérielle. Son intuition, son ressenti, sa réceptivité, son émotivité sont tellement forts et incontrôlés qu’il a peur bien souvent d’avancer, d’agir ou de se projeter vers le futur. Comparable au crabe qui le symbolise, il a tendance à avancer à reculons. Ses pensées sont tournées vers le passé, l’avenir l’effraye. Il se rassure en se remémorant d’anciennes situations, oubliant d’affronter la réalité présente et future. Il est ainsi très attaché à la famille qui le rassure, le protège, cocon dont il aura du mal à sortir. Son attachement se porte surtout sur la mère, qui symbolise l’affection, la tendresse et l’amour dont il a besoin. Adultes, certains Cancer, plus autonomes, choisiront de s’individualiser en devenant eux-mêmes très paternels ou maternels. Ils donneront ainsi une grande importance à leur vie familiale, à leurs enfants, mais ils peuvent également choisir d’être chef, considérant leurs subalternes comme des êtres à orienter et à protéger. Certains chefs d’entreprise paternalistes sont ainsi marqués par ce signe. La démarche du Cancer pour protéger les autres n’est en fait qu’une façon cachée de rechercher la protection affective, car dans son inconscient, le Cancer sait que le protégé va s’attacher lui, comme l’enfant est attaché à ses parents, et cela le rassure. N’oublions pas que le Cancer est en demande constante d’affection, car son émotivité d’enfant le porte à une boulimie affective, tout comme que le nourrisson est en demande constante de tendresse. Sentimentalement, il est très demandeur et peut paraître envahissant ou vampirisant. Il devient ainsi très rapidement susceptible, impatient, capricieux. Comme tous les signes cardinaux, il est créateur, innovateur, grâce à son imagination sans limite. Son intuition, cette grande perception du monde extérieur cette grande réceptivité, lui permettent de sentir les situations, les actions à mener, sans arriver à les analyser intellectuellement ou à les expliquer. Régi par la planète Lune, ce signe est donc très lunatique, changeant au gré des émotions passagères. En analogie avec le bébé qui est en position de récepteur, il est plus souvent passif qu’actif, timide et réservé. Il rêve sa vie ou vit son rêve.

Il est plus… que les autres signes : Rêveur, émotif, susceptible, changeant, capricieux, intuitif, imaginatif, affectueux, attaché à la mère, familial, enfantin, passif, peureux, paternel ou maternel, sensible, timide, gentil, naïf, gourmand. C’est le seul signe du zodiaque qui avance à reculons.

Santé : Le Cancer est le quatrième signe du zodiaque, il régit la poitrine et l’estomac. La poitrine qui représente la maternité, la possibilité de nourrir l’enfant, l’estomac qui réceptionne la nourriture. Pour la femme bien sûr, la poitrine est le lieu fragile à surveiller : kystes, tumeurs. L’estomac est également quelque peu l’objet de tourments : sucs gastriques en excès, ulcères. Le Cancer est sujet aux crampes d’estomac, surtout sous l’effet d’une émotion. Le poids est à surveiller, car, souvent en demande affective, le Cancer peut compenser son manque par la nourriture et sur tout par les sucreries.

Il symbolise : l’eau, le lac, l’enfant, le nourrisson, la maternité la nourriture, l’intuition, le rêve, la poésie, l’imaginaire, la famille, la maison, le passé, l’été, le poète, la mère ou le père de famille l’entraîneur, l’instituteur, l’aide maternelle, le voyant, le restaurateur ou hôtelier. La lune les marées, les caprices du temps, le fruit qui naît.

Destin : Le Cancer est fait pour la vie de famille. Sa destinée, avant même de se préoccuper de sa profession, essentiellement orientée vers la création d’une famille, avec plusieurs enfants si possibles. Certains choisiront de n’avoir qu’un seul enfant ; pour eux, cet enfant sera l’enfant-roi. Si sa maturité intérieure n’atteint pas l’âge adulte, il aura au contraire peur de créer cette famille et restera indéfiniment l’enfant de ses parents, surtout de sa mère. Professionnellement, la recherche de la sécurité l’entraînera souvent vers l’administration, structure rigide, solide et rassurante qui lui rappellera les bancs de l’école. Il sera facilement instituteur ou professeur, car le contact avec les enfants l’équilibre et l’épanouit. Si la maturité intérieure est très forte, il choisira la création, épaulé par son intuition et son imagination, mais il aura toujours besoin de subalternes ou d’apprentis qu’il maternera. Sentimentalement, il sera alternativement homme ou femme enfant et homme ou femme-parent.

Dans une autre incarnation : Dans une autre incarnation, le Cancer était poète, conteur, artiste, chargé de famille, gouvernante ou nourrice. Dans cette incarnation il aura en acquis le sens de la famille, de la protection et de l’imaginaire. Il aimera vivre au foyer, s’occuper d’enfants, sera doué pour la poésie. Son karma sera de dominer son manque de réalisme, son sens trop développé du rêve, sa difficulté à sortir du foyer parental, sa naïveté. Il subira des autres au cours de sa vie le manque de chaleur humaine, il dénoncera une trop grande froideur des rapports humains.